Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Actualités

Retour
Mon retour au travail après un cancer du sein
Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Mon retour au travail après un cancer du sein

Août 2012

Alors que j’occupais un poste de cadre de direction dans le secteur de l’économie sociale, j’ai découvert que j’étais atteinte d’un cancer du sein. J’ai dû rester en arrêt de travail durant de longs mois, et plus le temps passait, plus je m’inquiétais en pensant à la reprise de mon activité professionnelle. En effet le poste que j’occupais exigeait de moi une disponibilité importante, une bonne forme physique, intellectuelle et psychique… toutes qualités que j’avais passablement perdues au cours des traitements lourds dont je fis l’objet…

Heureusement ( ! ), durant mon absence, l’entreprise se restructurait et décidait de supprimer mon poste !

C’est à ce moment que j’ai décidé d’envisager mon retour au travail, à mi-temps thérapeutique comme me le conseillaient les médecins. Je demandais un rendez-vous à mon employeur afin de discuter de ma nouvelle affectation dans l’entreprise. Le directeur me reçoit alors et m’explique que mon état de santé encore fragile n’est plus vraiment compatible avec un poste de cadre de direction. J’attends la suite avec inquiétude…

Un nouveau poste !

Il me propose alors d’occuper un poste transversal : pas de salariés à manager, moins de responsabilités, pas de budget à gérer. Tout de suite je compris que je risquais de voir diminuer mon salaire, alors j’ai exigé le maintien de mon salaire antérieur. Le nouveau contrat de travail que l’on me présenta plus tard ne reprenait pas l’intégralité de mes primes : j’ai refusé de le signer tant que mon nouveau salaire ne serait pas strictement égal à l’ancien. J’ai enfin obtenu gain de cause, mais j’ai dû céder sur un point : je ne suis plus cadre de direction, mais cadre administratif. Tant pis pour mon égo !

Mi-temps thérapeutique

C’est ainsi que j’ai pu réintégrer mon entreprise à mi-temps thérapeutique, avec un positionnement hiérarchique nouveau et des missions totalement différentes. Au fil des semaines et des mois, j’appréciais d’avoir retrouvé une vie active mais pas épuisante. Je me félicitais d’avoir sollicité un entretien avec mon directeur afin de trouver une solution optimale pour l’entreprise et pour moi.

Hélas, cette nouvelle vie professionnelle fut à nouveau interrompue par un second cancer, mais cela est une autre histoire, que je raconterai quand j’en connaitrai le dénouement !

Mon conseil : réfléchissez au poste que vous voudriez occuper à votre retour au travail, et parlez-en avec votre employeur. Il a besoin de savoir ce que vous pouvez encore faire ou ne plus faire. Et vous devez aussi évaluer vos nouvelles capacités afin d’être force de proposition. Bien-sûr tout cela sera d’autant plus facile que vous travaillez dans une grande entreprise, et que vous entretenez des relations cordiales avec vos supérieurs…

Elisabeth - 49 ans

Si vous êtes un thérapeute, un spécialiste ou un patient, nous serions très heureuses de vous rencontrer pour échanger.
Que ce soit simplement pour nous rencontrer ou dans le cadre d'un témoignage ou d'un atelier à mettre en place, vous pouvez nous contacter par e-mail : lavieapresrose@gmail.com 

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Mon retour au travail après un cancer du sein

Mon retour au travail après un cancer du sein

Août 2012

Alors que j’occupais un poste de cadre de direction dans le secteur de l’économie...

28 février 2017
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus